Comment les algorithmes des réseaux sociaux fonctionnent ?

algorithme reseaux sociaux
⌛ Temps de lecture : 4 minutes

Je veux que vous oubliiez tout ce que vous avez appris au sujet du fonctionnement des algorithmes des réseaux sociaux. Je veux que vous oubliiez toutes les astuces et les techniques et que vous simplifiiez les choses.

Il faut prendre quelque chose d’extrêmement complexe comme l’algorithme et le simplifier.

Comment se propage une publication sur les réseaux sociaux

Imaginez différents cercles concentriques. Le premier cercle c’est vous, lorsque vous publiez un contenu. Le deuxième cercle correspond à vos abonnés directs, vos amis.

Le troisième cercle concerne les personnes qui ne vous suivent pas directement mais qui suivent vos abonnés. Et le dernier cercle correspond à des personnes avec qui ni vous ni vos abonnés n’êtes connectés.

cercles algorithmes réseaux sociaux

Les personnes de votre deuxième cercle de connexions sont connectées avec eux. Donc si on regarde ça comme une pyramide, les personnes avec qui vous êtes directement connecté sont au premier plan, celles avec qui ils sont connectés sont au deuxième plan et celles avec qui ces dernières sont connectées sont donc au troisième plan. Cela représente beaucoup de monde.

Vous êtes connecté aux autres grâce à vos centres d’intérêts

Les réseaux sociaux sont des plateformes basées pour protéger les comportements. Donc si vous vous intéressez au yoga, les contenus liés au yoga auront beaucoup plus de chances d’apparaître. Si vous regardez des bouilloires sur Amazon, vous verrez sûrement des publicités pour des bouilloires.

C’est presque de la magie quand vous cherchez vos nouvelles baskets Nike Air Max sur le site de la marque et que deux minutes plus tard sur Facebook vous voyez soudainement des pubs Nike Air Max. Comment savent-ils ? Non, ils ne vous espionnent pas avec des caméras, mais traquent tout via les pixels.

Les pixels des réseaux sociaux

pixels réseaux sociaux

Quand vous arrivez sur un site, un code est activé, que Meta ou Facebook peuvent détecter pour savoir que vous vous y trouviez récemment, et cibler leurs pubs en conséquence.

Prenons l’exemple d’un post sur le yoga. Tous vos abonnés ne le verront pas forcément. Même avec 1000 abonnés, seuls 20-30 likes maximum sont possibles, toujours des mêmes personnes. Le contenu n’apparaîtra que dans le fil d’actualité de ceux qui s’intéressent à ce sujet. Si 100 de vos 1000 abonnés sont là pour le yoga, ce sont eux qui le verront principalement.

Et si l’un d’eux like, commente ou interagit avec, son propre cercle de connexions aura plus de chances de voir le post apparaître dans leur fil à leur tour. C’est comme ça que le contenu se propage de plus en plus loin grâce aux interactions.

Peut-être que le message indiquera « Bob Jones a commenté la publication de Franck Brooks » ou « Marie Smith a aimé la publication de Franck Brooks ». Et tu te dis « Je ne le connais pas ce Franck », mais le contenu t’intéresse car ce second cercle de connexion aime aussi le yoga, et tu as publié sur le yoga.

Donc Marie apprécie, regarde la vidéo live, voit le post, lui donne un like ou un commentaire. Maintenant, le troisième cercle de connexions, disons que Samantha Jones commente la publication de Franck Brooks. Même si je ne connais pas Franck Brooks, le contenu sur le yoga m’intéresse.

Par contre, les personnes du troisième cercle qui s’intéressent aux chiens, aux sports, à la mode ou autre et pas au yoga, ne verront jamais ce post.

Il faut être thématisé pour atteindre le bon public

L’objectif est de parler d’un ou deux sujets en particulier, et d’aller créer du contenu dans les groupes Facebook et commentaires d’autres personnes qui en parlent aussi. Pour construire une audience de passionnés par ce que tu partages.

Beaucoup pensent que le contenu créé est le plus important pour faire grandir sa communauté. Mais en réalité, il faut aller à la rencontre des personnes intéressées par ce contenu, puis produire autour de ces thèmes, et interagir quand ils réagissent pour faciliter les likes et commentaires. Plus les gens interagissent avec toi, plus ton message se propage loin.

A force d’interagir avec les bonnes personnes, elles finiront par partager vos contenus. C’est ainsi que fonctionne l’algorithme.

Concentrez-vous sur ce que vous aimez partager. Parlez-en, créez de la valeur ajoutée sur différentes plateformes et fonctionnalités autour de ce sujet. Reliez-vous aux personnes qui partagent la même passion que vous, via les groupes Facebook, les mots-clés, les commentaires sous d’autres publications. Votre portée explosera.

Prenez mon profil Facebook par exemple, tous mes contenus traitent de réseautage ou de positivité. Et tous ceux qui commentent sont dans le réseautage.

Quand vous diffusez le bon message auprès du bon public, avec le temps, vous créerez de l’engagement.

4.7/5 - (6 votes)

Laisser un commentaire